Nouvelles

Les entrepreneurs découvrent de maintes occasions d’affaires en relation avec le CMA 2019

ABRAM-VILLAGE – le 25 janvier 2019 – Les 28 personnes d’affaires qui ont participé à une réunion d’information à Abram-Village le 24 janvier se disent davantage rassurés qu’ils auront des occasions de bénéficier financièrement du trafic touristique supplémentaire qu’apportera à l’Île le Congrès mondial acadien 2019 en août prochain.

Les entrepreneurs qui y ont participé, principalement des artistes et artisans puis des gestionnaires de magasins et d’installations touristiques, ont appris qu’ils auront potentiellement l’occasion de vendre leurs produits lors d’une belle série d’activités qui se dérouleront d’un bout à l’autre de la province du 10 au 24 août – et possiblement avant ces dates aussi.

L’agente de liaison du CMA 2019 pour l’Île, Karen Gallant, leur a expliqué qu’en plus des trois activités principales du Congrès (journée d’ouverture le 10 août à Abram-Village puis journée de commémoration le 14 août et célébrations de la Fête nationale de l’Acadie le 15 août à Miscouche), six autres municipalités organiseront des activités culturelles directement affiliées au CMA. De plus, au moins quatre grandes rencontres de familles sont prévues pour l’Île : les Arsenault à Abram-Village, les Girouard à Miscouche et Summerside, les Guidry/Petitpas à Summerside et les Gallant-Haché à Rocky Point.

Mme Gallant a suggéré aux participants de contacter directement les municipalités et les organisateurs des rencontres familiales pour s’informer sur la possibilité de s’intégrer à leurs festivités.

Elle a aussi expliqué que des rues du centre-ville de Moncton, NB, seront fermées du 16 au 23 pour accueillir « Extrême frontière », un espace de spectacles, activités et ventes. Certains des participants à la réunion d’information ont exprimé un intérêt de se joindre à d’autres vendeurs de l’Île pour louer ensemble un espace pour cette occasion.

On a également parlé de la possibilité d’avoir des marchés communautaires, qui pourraient accueillir des vendeurs artisanaux et artistiques. Des occasions comme celles-ci seront dévoilés dans les semaines à venir.

Le CMA émet également des appels d’offres pour les plus grands services qu’il lui faut.

La Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. (CCAFLIPE), qui avait organisé cette rencontre, a rappelé aux gens – surtout les plus petites entreprises – qu’il est important de bien cibler les activités où on voudrait vendre des produits. Il faut être capable de fournir des suffisantes quantités de produits.

On a aussi mentionné, comme autres occasions de revenus, que ceux qui ont des roulottes, des chalets, des maisons ou des chambres à louer pourraient inscrire ces hébergements avec Airbnb et la province. Il y aurait également amplement d’occasions commerciales à offrir – comme des cours de cuisine, des ateliers de danse, des excursions sur mer, etc.

AUTRES AFFAIRES À CONSIDÉRER

La CCAFLIPE veut assurer que ses membres ainsi que tous les autres commerces acadiens, francophones et bilingues de la province puissent bénéficier pleinement des quelques 10 000 visiteurs supplémentaires, majoritairement francophones, qui pourraient venir à l’Île pour l’occasion.

Le coordonnateur d’activités Raymond J. Arsenault a donc fortement encouragé toutes les entreprises pouvant offrir des services en français de bien s’afficher. Pierre Gallant, propriétaire du magasin HMS Office Solutions à Summerside, a expliqué que son magasin et son fournisseur principal, Hamster, peuvent fournir des affiches d’heures d’ouverture, de salles de toilettes, etc., en français ou bilingues à prix abordables.

Gilles Arsenault, agent de développement touristique de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, a encouragé les commerçants de bien décorer leurs propriétés en couleurs acadiennes pour attirer l’œil des visiteurs. Des magasins comme The Great Canadian Dollar Store ont indiqué qu’ils prévoient augmenter leur stock de drapeaux acadiens et autres décors du genre. M. Arsenault a également mentionné un projet spécial d’embellissement communautaire que mène l’Association touristique Évangéline ; de plus, il a encouragé les commerçants et résidents d’embellir les propriétés qui en ont besoin.

Il a aussi mentionné qu’il pourrait y avoir des occasions de ventes dans les jours avant le CMA, particulièrement pour divertir et nourrir les visiteurs qui arrivent tôt pour la fête.

Il fut mentionné qu’ordinairement, aux autres CMA du passé, les commerces locaux voient une augmentation d’environ 15 pour cent de ventes. Donc il fut suggéré que les magasins s’assurent d’avoir un bon stock en vue de satisfaire à ces besoins supplémentaires.

D’autres gens dans la salle ont suggéré qu’il faudrait assurer qu’au moins pendant les 15 jours du Congrès, l’atmosphère générale chez les commerces soit très francophone et acadienne – que les employés fassent un effort pour toujours parler en français, qu’on joue de la musique acadienne dans l’arrière-plan, etc.

Les gens présents ont été invités à s’inscrire à une liste de distribution pour qu’on les tienne au courant des nouveautés entourant le CMA, incluant les occasions d’affaires. La CCAFLIPE et le CMA organiseront probablement une autre réunion de mise à jour vers le début avril.

-30-


BAS DE PHOTO : À la réunion sur les occasions potentielles de ventes entourant le Congrès mondial acadien 2019, le 24 janvier à Abram-Village, on aperçoit de la gauche Gilles Arsenault, agent de développement touristique de RDÉE Î.-P.-É., Karen Gallant, agente de liaison de l’Î.-P.-É. du CMA 2019, et Pierre Gallant, propriétaire de HMS Office Solutions à Summerside.


Pour de plus amples renseignements :

Raymond J. Arsenault
Coordonnateur d’activités
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.
902-854-3439, poste 231
raymond@rdeeipe.org

 

Commentaires
0